Tous travaux sur une sépulture doivent faire l’objet d’une demande d’autorisation préalable.

Une concession doit être renouvelée au plus tard dans les deux ans suivant son expiration.