04.jpg

 

 

L'ASSOCIATION DE LA PLAINE DE VERSAILLES ET DU PLATEAU DES ALLUETS (APPVPA)

 

Depuis 2008, la commune d'Orgeval adhère à l'APPVPA afin de préserver son patrimoine rural de qualité.

 

Objectifs de l'association 

 

Créer un espace de communication pour faire se rencontrer, puis rassembler, les personnes physiques et morales représentatives des différents intérêts locaux, afin de réfléchir, étudier et formuler des propositions visant à l’établissement d’un projet de développement durable, commun aux agriculteurs et aux citadins, sur les territoires de la plaine de Versailles et du plateau des Alluets, en faisant toutes propositions nécessaires aux collectivités territoriales et notamment aux instances communales, intercommunales de la plaine de Versailles et du plateau des Alluets chargées, en particulier, de l’élaboration du ou des SCOT des territoires, et de leur application.

Les axes prioritaires

 

  • Valoriser et améliorer le bâti agricole et historique
  • Améliorer la qualité de la circulation agricole et rurale
  • Développer des projets économiques, sociaux et culturels en harmonie avec le site
  • Développer une information et une pédagogie de qualité
  • Améliorer la qualité des procédures administratives et stratégiques
  • Améliorer la qualité de l'eau et de la nature.

    Pour plus de renseignements www.plainedeversailles.fr

    Voir la carte interactive des agriculteurs de la plaine     Téléchargez le plan

 

Guide patrimonial et paysager pour la gestion du site classé de la Plaine de Versailles

 

ECOGARDE

 

http://www.ecogarde.org

 

Éco-garde est un dispositif bénévole qui repose sur un groupe d’Éco-gardes volontaires, commissionnés par convention. Ils assurent tout au long de l’année, un ensemble de missions sur les communes partenaires situées sur la grande plaine de Versailles ainsi que pour le Conseil Département des Yvelines dans le cadre du contrat pluriannuel de valorisation des Espaces Naturels Sensibles, dans le cadre d’une mission de service public.

Prolongement de la politique environnementale des communes et du Département sur le terrain, les Éco-gardes soutiennent leurs efforts, dynamisent les initiatives et renforcent les actions déjà menées par les services techniques sur les espaces naturels communaux.

Si la surveillance, l’entretien et l’aménagement du territoire demeurent parmi les missions prioritaires du dispositif, son objectif reste la communication et l’échange d’information avec l’ensemble des utilisateurs de la nature rencontrés. Les Éco-gardes agissent au quotidien, comme un véritable relais entre les différents acteurs de l’environnement et les communes.

 

 

Haut de page